Articles

Affichage des articles du mars, 2014

Texte : A bonne hauteur - Jean-Marie Bedez

Jusqu'ici pour trouver Dieu, Il fallait lever les yeux vers le ciel Ou les fermer en les tournant vers le dedans. Et c’est vrai, Foi des mages et des mystiques, Qu’il écrit dans les étoiles et dans les cœurs... Mais désormais on pourra regarder aussi A hauteur d’homme. Dieu marche sur nos chemins, Habite nos maisons. Il partage notre pain, nos amitiés, nos croix. On le trouvera au plus bas, En regardant à ras de terre, d’humus, Vers l’humble, l’humilié, En serrant dans nos bras de tendresse Le tout petit.

Texte : L'éclaircie - Une bénévole

Image
- Photo "Eclaircie Forestière de Chekobero" de Maonghe M." - Une porte ouverte sur un peu de chaleur, pour ceux qui restent au bord de la route, en quête d'une parcelle de bonheur, dans ce lieu d'accueil et d'écoute. Un "rayon de soleil" pour ces blessés du cœur, l'emblème lumineux pour ces gens solitaires qui rêvent d'un monde meilleur plus tolérant, plus solidaire. Un lieu d'échange, de distractions, pour oublier la grisaille quotidienne, une pause-café-discussion, dans une fraternité chrétienne. Une étape vers les couleurs de l'espoir... pour mobiliser les énergies perdues au fil des années noires... Pour redonner "goût à la vie".

Citation : Vie tranquille ? - Katherine Pancol

J'ai compris que le bonheur, ce n'est pas de vivre une petite vie sans embrouilles, sans faire d'erreurs ni bouger. Le bonheur c'est d'accepter la lutte, l'effort, le doute, et d'avancer, d'avancer en franchissant chaque obstacle. _____________________________

Citation : Mondialisation de l’indifférence – Pape François

La culture du bien-être, qui nous amène à penser à nous-mêmes, nous rend insensibles aux cris des autres, nous fait vivre dans des bulles de savon, qui sont belles, mais ne sont rien ; elles sont l’illusion du futile, du provisoire, illusion qui porte à l’indifférence envers les autres, et même à la mondialisation de l’indifférence. _____________________________

Citation : Essaie ! - Proverbe anglais

Image
- Photo "Goeland argenté" de Julien Salmon -  Tu ne sauras jamais ce dont tu es capable si tu n’essaies pas. __________________

Texte : Vos enfants - Khalil Gibran

Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de la Vie qui a soif de vivre encore et encore. Ils voient le jour à travers vous mais non à partir de vous. Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne sont pas à vous. Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez accueillir leurs corps mais non leurs âmes. car leurs âmes habitent la demeure de demain que vous ne pouvez visitez même dans vos rêves. Vous pouvez vous évertuez à leur ressembler, mais ne tentez pas de les rendre semblables à vous car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier. Vous êtes les arcs par lesquels sont projetés vos enfants comme des flèches vivantes. L’Archer prend pour ligne de mire le chemin de l’infini et vous tend de toute Sa puissance pour que Ses flèches s’élancent avec vélocité et à perte de vue. Et lorsque Sa main vous ploie, que ce soit alors pour la plus grande joie. Car de même

Citation : L'ignorance - Victor Hugo

L'homme a un tyran, l'ignorance … Ouvrez une école et vous fermerez une prison. _________________

Citation La confiance - Kery James

Image
- Photo "Cassie et Minne" de debbra2 - Difficile de goûter aux fruits de l'amour si tu ignores la saveur du mot confiance. _______________________________

Citation : Le malheur des autres - Bernard Kouchner

Reconnaître le malheur des autres, comprendre les processus d'exclusion, ce n'est pas seulement accepter de partager une émotion intime, c'est aussi affirmer que nous sommes tous responsables devant cette humaine barbarie. _______________________

Texte : Croyance et foi - Jean Claude Guillebaud

Le chrétien est une personne "reliée", car la foi chrétienne passe par la relation [relation à Dieu, aux autres chrétiens,  et à tous les autres] . La croyance solitaire, autonome, nomade, qu’invoque à tout propos le discours sociologique contemporain, n’existe pas. Elle est un leurre de l’individualisme, un piège vers lequel nous nous précipitons chaque fois que nous revendiquons cette souveraine autonomie du choix, cette désinvolture de la préférence, dans lesquelles nous croyons voir deux grandes vertus modernes. En réalité, cette croyance solitaire et ce bricolage individuel de la croyance débouchent le plus souvent sur des engouements sans profondeur ni maturité, […] dans une effervescence baroque ou un désarrimage incontrôlé. Pour échapper à ses propres folies, toute croyance réclame d’être passée et repassée au tamis de la critique raisonnable, de la libre discussion, de la patiente purification, autant de choses qui impliquent une relat

Texte : Expression de l'amour - Mère Teresa

Prendre soin de : être attentif à l'autre, sentir ses besoins : le couvrir lorsqu'il a froid, l'écouter lorsqu'il veut se dire, lui prendre la main quand il est seul, l'accueillir lorsqu'il se sent exclu, s'asseoir à côté de lui, l'accompagner un peu sur le chemin, prier pour lui, ... L'amour s'exprime d'abord par une présence : il faut d'abord désirer être avec l'autre. On ne pourra comprendre ce dont les autres ont besoin que si notre affection pour eux est vraie... Etre là, c'est souvent tout ce que nous avons à faire. Etre là avec amour...

Les mystères du monde - Agnès Desarthe

Image
- Photo "Baby bentrup" de Christina Rutz -  Il est dit que le foetus, dans le corps de la mère, connaît tous les mystères du monde. Lorsqu'il naît, un ange lui pose un doigt sur la bouche. Le visage de l'enfant en porte la trace, c'est un léger sillon entre la lèvre supérieure et le nez. Ce geste n'a pas pour seule vertu de faire taire le nourrisson, il permet aussi au bébé de tout oublier. Car, si l'on ne commence pas par oublier, on ne peut rien apprendre.

Texte : Bombe ou charité ? - Raoul Follereau

- à propos de la bombe atomique dans les années quarante... (mais aussi peut-être aussi pour nos autres "bombes" d'aujourd'hui ?) Au moins maintenant, c'est simple, et il n'y a plus de place pour ceux qui tergiversent ou temporisent... Aujourd'hui, il faut choisir, tout de suite et pour toujours. Ou les hommes vont apprendre à s'aimer, à se comprendre, où l'homme enfin va vivre pour l'homme... ou les hommes disparaîtrons tous, et tous ensemble... Pourtant tout cela se trouvait dans la création... Dieu a permis que l'homme apprit à désagréger l'atome, et l'a laissé libre d'en faire ce que lui conseillait son cœur. Si l'homme le veut, c'est à son service une source inépuisable d'énergie et de chaleur : Bientôt, plus personne n'aura froid, plus personne n'aura faim. Mais si l'homme le veut aussi, c'est la disparition de l'espèce humaine ! Sur l'arbre de la science du bien

Citation : Accepter de planter - Bernard Werber

Il faut accepter de planter pour que d'autres récoltent ailleurs et plus tard. ____________________

Texte : La musique - Honoré de Balzac

La musique moderne, qui veut une paix profonde, est la langue des âmes tendres, amoureuses, enclines à une noble exaltation intérieure. Cette langue, mille fois plus riche que celle des mots, est au langage ce que la pensée est à la parole : elle réveille les sensations et les idées sous leur forme même, là où chez nous naissent les idées et les sensations, mais en les laissant ce qu'elles sont chez chacun. Cette puissance sur notre intérieur est une des grandeurs de la musique. Les autres arts imposent à l'esprit des créations définies, la musique est infinie dans les siennes. Nous sommes obligés d'accepter les idées du poète, le tableau du peintre, la statue du sculpteur ; mais chacun de nous interprète la musique au gré de sa douleur ou de sa joie, de ses espérances ou de son désespoir. Là où les autres arts cerclent nos pensées en les fixant sur une chose déterminée, la musique les déchaîne sur la nature entière qu'elle a le pouvoir de nous e

Citation : Juste temps - Gérald Jampolsky

En s'attachant au passé ou en anticipant le futur, on vit dans le monde de l'imaginaire. _______________________

Citation : Vivre - Maximilien de Robespierre

Image
- Photo "abeille-a-t-il-conscience-d-etre" de Science et Avenir - La première loi sociale est donc celle qui garantit à tous le droit d'exister. Toutes les autres sont subordonnées à celle-là. _______________________

Prière : Je ne crois pas – Dom Helder Camara

Je ne crois pas au droit du plus fort, au langage des armes, à la puissance des puissants. Je veux croire aux droits des êtres humains, à la main ouverte, à la puissance des non-violents. Je ne crois pas à la race ou à la richesse, aux privilèges, à l’ordre établi. Je veux croire que le monde entier est ma maison. Je veux croire que le droit est un, ici et là, et que je ne suis pas libre tant qu’un seul être humain est esclave. Je ne croirai pas que la guerre et la faim soient inévitables et la paix inaccessible. Je veux croire à l’action modeste, à l’amour aux mains nues et à la paix sur Terre. Je ne crois pas que toute peine soit vaine. Je ne croirai pas que le rêve de l’être humain restera un rêve et que la mort sera la fin. Mais j’ose croire, toujours et malgré tout, à l’être humain nouveau. J’ose croire au rêve de Dieu même : un ciel nouveau, une Terre nouvelle où la justice habitera.