Articles

Affichage des articles du février, 2017

Citation : Aider - Martin Gray

Aider les autres, c’est encore la meilleure façon de s’aider soi-même. ______________________

Texte : C'est une folie... - Antoine de Saint-Exupéry

C’est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué, d’abandonner tous les rêves parce que l’un d’entre eux ne s’est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu’on a échoué… C ‘est une folie de condamner toutes les amitiés parce qu’une d’elles vous a trahi, de ne croire plus en l’amour juste parce qu’un d’entre eux a été infidèle, de jeter toutes les chances d’être heureux juste parce que quelque chose n’est pas allé dans la bonne direction. Il y aura toujours une autre occasion, un autre ami, un autre amour, une force nouvelle. Pour chaque fin il y a toujours un nouveau départ.

Citation : à propos du bonheur - André Gide

Image
- Photo "Bougie" de Darvolteau -  Rien n'empêche le bonheur comme le souvenir du bonheur. ______________________

Texte : Ce qu'écouter veut dire - André Gromolard

Ecouter est, peut-être, le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un. C’est lui dire, non pas avec des mots, mais avec nos yeux, notre visage, notre sourire et tout notre corps : « Tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu suis là, tu vas m’enrichir car tu es ce que je ne suis pas… ». Pas étonnant si la meilleure façon pour une personne de se révéler à elle-même, c’est d’être écoutée par un autre ! Ecouter, c’est commencer par se taire… Avez-vous remarqué combien les « dialogues » sont remplis d’expressions de ce genre : « c’est comme moi quand… », ou bien « ça me rappelle ce qui m’est arrivé… ». Bien souvent ce que l’autre dit Ecouter, c’est commencer par arrêter son petit cinéma intérieur, son monologue portatif, pour se laisser habiter par l’autre. C’est accepter que l’autre entre en nous-mêmes comme il entrerait dans notre maison et s’y installerait un instant, en prenant ses aises. Ecouter, c’est vraiment laisser to

Citation : Liberté d'opinion - Hannah Arendt

La liberté d'opinion est une farce si l'information sur les faits n'est pas garantie et si ce ne sont pas les faits eux-mêmes qui font l'objet du débat. _______________________

Texte : Le credo de la vie – Nancy Sims

Image
- Photo "Bonheur simple" de LatoufBassin - Ne te sous-estime pas en te comparant aux autres. C'est précisément parce que nous sommes tous différents que nous sommes tous uniques. Ne fixe pas tes buts en fonction des autres. Toi seul sais ce qui est bon pour toi. Sois toujours à l'écoute de tes plus profonds désirs. Tiens à eux comme tu tiens à la vie, car sans eux, la vie n'est rien. Ne laisse pas la vie filer entre tes doigts en songeant au passé ou en rêvant à l'avenir. Vis ta vie jour après jour, et tu vivras ainsi intensément chaque jour de ta vie. Ne baisse pas les bras tant que tu as encore quelque chose à donner. Rien n'est jamais perdu... tant que tu continues de lutter. N'aie pas peur d'admettre que tu n'es pas parfait. C'est ce lien fragile qui nous relie les uns aux autres. N'aie pas peur de prendre des risques. C'est en prenant des risques que le courage s'apprend. N'écarte pas l&#

Citation : Du bonheur - Sénèque

On reconnaît le bonheur au bruit qu'il fait quand il s'en va. ___________________

Texte : A propos du sport - Karol Vojtyla

La pratique du sport est, non seulement une source de bien-être physique, mais un idéal de vie courageux, positif, optimiste, un moyen de renouveau intégral de la personne et de la société, une école d'authentique formation humaine. Elle aidera les nouvelles générations à choisir et à cultiver les valeurs authentiques de la vie : l'amour pour la vérité et la justice, le goût de la beauté et de la bonté, la recherche de la liberté authentique et de la paix. A notre époque, le monde du sport semble parfois conditionné par la logique du profit, du spectacle, du doping, de l'esprit de compétition exacerbé, et par des épisodes de violence. Mais si la pratique du sport est vécue selon la vision chrétienne, elle devient un "principe générateur" de relations humaines profondes, et favorise l'édification d'un monde plus serein et solidaire. Je vous souhaite de pratiquer le sport avec loyauté et un sain esprit de compétition. Cela vous aider

Citation : Les saints - Gustave Thibon

Image
- Photo "Crepuscular ray" de Churchill Corp. - Les saints sont ceux qui vivent, éveillés, la beauté et l'amour que les autres n'entrevoient qu'en songe... _________________________

Texte : Pauvreté de proximité – Mère Teresa

En chaque pays il y a des pauvres. Il est des continents où la pauvreté est plus spirituelle que matérielle, une pauvreté faite de solitude, de découragement, d'une absence de sens. Mais j'ai vu aussi, en Europe ou en Amérique, des gens dans le plus grand dénuement dormir sur des cartons, des chiffons, dans les rues. Paris, Londres ou Rome connaissent cette forme de pauvreté. Il est si simple de parler ou de se préoccuper des pauvres qui sont au loin. Il est plus difficile, et peut-être un plus grand défi, de prêter attention et de se soucier du pauvre qui vit à deux pas de chez nous.

Citation : Pardon ? - Pape François

Dieu pardonne toujours, l’homme pardonne parfois, la nature, jamais lorsqu’on la maltraite. _____________________

Texte : L'art du temps - Anonyme

Image
- Photo "Balance" de Heiko Brinkmann - Selon la théorie des Arts des Grecs, cinq éléments devaient être présents dans une œuvre d’art : l’ordre, l’équilibre, le contraste, l’unité et l’harmonie. Ils ne sont en fait que l'expression de nos propres aspirations, de nos sources de satisfaction… Ils s'appliquent donc tout-à-fait à notre style de vie. Or, "l'art du temps" n'est pas une formule gratuite car on peut projeter sur le temps ces cinq attributs et faire que le résultat soit bien notre œuvre : L’Ordre Nous avons besoin de savoir où passe notre temps. Nous avons du mal à l'appréhender globalement, mais nous pouvons le répartir et l'organiser, grâce à notre réflexion. Une fois que les structures, choisies par nous pour notre temps, apparaissent et durent, la confusion régresse. L’équilibre Engouffrer notre temps dans une activité dominante (si gratifiante soit-elle) provoque atrophies et ruptures ailleurs. Le temps - toujours rar