Articles

Affichage des articles du juin, 2020

Texte : Critiquer - Pape François

Image
Le premier assassinat que l'on commet  envers son prochain, c'est la critique. Parler mal de quelqu'un en son absence, c'est le tuer. Le premier meurtre, c'est la critique, car en le critiquant, je l'enferme dans un rôle, je l'enferme dans son masque, dans un sarcophage, un cercueil. Il est mort.  Je ne lui ai pas passé la vie. Je ne pourrai pas aller chercher la vie en lui. Et je tue un peu ma propre âme. Je sens la mort. On tue à partir de la critique ! Il nous faut faire violence pour ne pas critiquer car plein de choses s'éveillent en moi et cela me fait du bien de déverser mes critiques : je me sens mieux : j'ai tué quelqu'un !  Pourtant, quand je prends sur moi de ne pas la critiquer, j'ouvre cette personne à la vie. j'ai le droit d'être en désaccord avec elle et je lui dirai, mais je ne la critique pas : c'est une personne. C'est un véritable acte de transformation de moi-même : je vous invite à vivre cette e

Prière : Étoiles - Albert Hari et Charles Singer

Image
Tu me dis, Seigneur : "Donne à chacun le droit au pain et au respect, et tu seras une étoile de partage !" Tu me dis, Seigneur : "Comble les ravins de haine et de jalousie qui séparent les vivants, et tu seras une étoile de pardon !" Tu me dis, Seigneur : "Annonce que tout vivant, de n'importe quel pays, de n'importe quel péché, de n'importe quelle intelligence, de n'importe quel travail, de n'importe quelle religion, est l'enfant précieux de Dieu, de la même famille que toi, et tu seras une étoile d'accueil !" Fais de nous des étoiles, Seigneur, des étoiles si brillantes dans le noir de la terre Qu'on y trouve ton sourire d'amour éclairant tous les habitants de la terre ! _____________________ Photo : Star

Citation : Allumer des bougies - Bouddha

Image
Comme on peut allumer des dizaines de bougies à partir d'une seule sans en abréger la vie, on ne diminue pas le bonheur en le partageant. _______________________________ Photo : Bougies

Texte : Les chrétiens - Lettre à Diognète

Image
(Lettre datant du IIe siècle) Les chrétiens ne se distinguent des autres hommes ni par le pays, ni par le langage, ni par les coutumes. Car ils n’habitent pas de villes qui leur soient propres, ils n’emploient pas quelque dialecte extraordinaire, leur genre de vie n’a rien de singulier. Leur doctrine n’a pas été découverte par l’imagination ou par les rêveries d’esprits inquiets; ils ne se font pas, comme tant d’autres, les champions d’une doctrine d’origine humaine. Ils habitent les cités grecques et les cités barbares suivant le destin de chacun ; ils se conforment aux usages locaux pour les vêtements, la nourriture et le reste de l’existence, tout en manifestant les lois extraordinaires et vraiment paradoxales de leur manière de vivre. Ils résident chacun dans sa propre patrie, mais comme des étrangers domiciliés. Ils s’acquittent de tous leurs devoirs de citoyens, et supportent toutes les charges comme des étrangers. Toute terre étrangère leur est une patrie, et toute patri

Citation : reconnaissance - Albert Einstein

Image
C’est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu’il en a reçu. ______________________________ Photo :Grandes fleurs des champs

Cri de pauvre : Moi, peuple chômeur - Entendu par un bénévole

Image
Quand je n'ai plus de travail, je ne consomme plus. Quand je ne consomme plus, Ceux qui travaillent encore, ceux qui monnaient leurs service, ceux qui louent leur logement, ceux qui inventent leurs gadgets et ceux qui leur font de la pub, etc. etc. etc. le font pour rien puisque leur production va au rebut ! Alors, eux aussi ne sont plus payés, licencient à tour de bras, font faillite, ne paient plus leurs fournisseurs, qui eux aussi licencient, font faillite, etc. C'est le cercle infernal ! Et tout ce monde là vient vite rejoindre le grand bataillon des "non-consommateurs"... Alors, vous, qui êtes nantis, pas forcément riches, mais seulement nantis, vous qui avez un revenu décent, un logement, du confort, chaud l'hiver... Si vous acceptez de partager un petit peu votre travail, votre temps, votre bien, vos sacro-saints "avantages acquis" pour remettre sur les rails tous les exclus du système... Alors, vu le nombre,

Citation : Un choix quotidien - Albert Camus

Image
- Image "Action Pilot" de Davidd - Il vient toujours un temps où il faut choisir entre la contemplation et l'action. __________________

Texte : L’art d’aider vraiment - Philippe Perdrix

Image
Dans la cour de récréation, un enfant handicapé, se déplaçant avec des béquilles, fait une chute. Les autres enfants s’écartent, laissant s’approcher l’instituteur. Celui-ci lui dit :  « Allez, relève-toi, ce n’est pas grave - Mais tu vois bien que je ne peux pas… - Je suis sûr que tu peux le faire ! » L’enfant commence par se mettre en colère, puis lentement, en maugréant, commence à se relever. Au bout de quelques minutes, en sueur, il est debout.   « Tu vois bien que tu pouvais le faire, reprend doucement l’instituteur. - Oui, mais ce n’est pas grâce à toi, répond l’enfant d’un ton rageur. » Puis il réfléchit un moment et, alors que l’enseignant retourne vers sa classe, il reprend à voix basse :   « Si, en fait, tu m’as bien aidé ! » __________________ Photo : Chute à vélo

Texte : Visages de lumière - Charles Singer

Image
Il y a des personnes qui sont comme des lumières. Des clartés : elles font lever les yeux. Quand on les regarde c’est comme une invitation à se redresser, à quitter les positions assises de l’habitude. À grimper sur la montagne avec elles. À devenir un autre. À suivre leurs traces pour devenir soi-même dans le total épanouissement des beautés cachées en nous. Dans la vie, beaucoup dépend des personnes que l’on choisit de regarder. Puisque d’une certaine façon on décide de les suivre. Puisque d’avance on sait qu’elles vont nous entraîner. Puisque d’une certaine façon, on se prépare à leur ressembler. Pas à les imiter ! Jamais ! Mais à inventer soi-même sa vie en se laissant éclairer. Si on regarde celui qui ne craint pas de parler avec courage pour dévoiler les injustices et les méchancetés, ou celle qui agit pour que chacun soit respecté... Si on regarde celui ou celle qui est toujours prêt(e) à rendre service, à faire passer l’autre avant lui, q

Texte : Moi, dit l'enfant - André-Marie

Image
- Photo : "Le rêve dans les yeux d'enfants maliens" - Moi, dit l'enfant, Je suis né Pour être heureux. Vos guerres, vos jalousies Ne m'intéressent pas. Moi, dit l'enfant, Je suis fait pour la lumière. Mes yeux la recherchent. Ne venez pas, Avec vos ombres, Vos laideurs Et vos soupçons, Salir mon horizon. Quand je m'émerveille, Je laisse le meilleur de moi Aller à la rencontre De ma propre nature, Là où Dieu s'émerveille De l'homme Que je veux devenir.

Citation : Des racines et des ailes - Proverbe juif

Image
On ne peut donner que deux choses à nos enfants : des racines et des ailes". Photo : Grand arbre

Texte : L'aigle de basse-cour - Anonyme

Image
Une vieille légende indienne raconte qu'un brave trouva un jour un œuf d'aigle et le déposa dans le nid d'une poule de sa basse-cour. L'aiglon vit le jour au milieu d'une portée de poussins de basse-cour et grandit avec eux. Toute sa vie l'aigle fit ce qu'une poule de basse-cour fait normalement. Il chercha dans la terre des insectes et de la nourriture. Il caqueta de la même façon qu'une poule de basse-cour. Et lorsqu'il volait, c'était dans un nuage de plumes et sur quelques mètres à peine. Après tout, c'est ainsi que les poules de basse-cour sont censées voler. Les années passèrent. Et l'aigle devint très vieux. Un jour, il vit un oiseau magnifique planer dans un ciel sans nuage. S'élevant avec grâce, il profitait des courants ascendants, faisant à peine bouger ses magnifiques ailes dorées. "Quel oiseau splendide !" dit notre aigle à ses voisins. "Qu'est-ce que c'est ?" - "C'est un Ai

Citation : Pour une vie harmonieuse - Proverbe amérindien

Image
- Photo "Je suis la rose née de la pluie" de Ouistitis - Ne dis que la vérité, Ne parle que des bonnes qualités des autres, Sois un confident mais ne répands aucune rumeur, Écarte le voile de la colère Pour libérer la beauté inhérente à chacun. _______________________________