Articles

Message du jour

Si Jésus Christ naissait aujourdhui...

Image
Voici la «une» de tous les journaux télévisés et radiodiffusés de ce matin  " Hier, le 24 décembre à minuit, un «nouveau-né» a été trouvé dans une étable. La police s'est rendue immédiatement sur les lieux et a fait appel au SAMU. Un charpentier et une mineure (vraisemblablement la mère) ont été placés en garde à vue.  Ce matin très tôt, les autorités ont été avisées par un citoyen de la banlieue de Bethléem qu'une famille de S.D.F s'était installée dans son étable. À son arrivée sur les lieux, la police a découvert un nouveau-né enveloppé dans des morceaux de tissu sans précaution d'hygiène et dormant sur une litière de paille.  Le charpentier, identifié plus tard, Joseph (résidant à Nazareth), s'est opposé à ce que les autorités emmènent l'enfant afin de le mettre en lieu sûr. Il était aidé de plusieurs bergers ainsi que de trois étrangers sans papiers.  Ces trois étrangers, se présentant comme mages, ont été arrêtés. Ils sont passibles de reconstitutio

Texte : Entier - Khalil Gibran

Image
Ne fréquente pas ceux qui sont à moitié amoureux, Ne sois pas l’ami de ceux qui sont à moitié des amis… Ne lis pas ceux qui sont à moitié inspirés. Ne vis pas la vie à moitié Ne meurs pas à moitié Ne choisis pas une moitié de solution Ne t’arrête pas au milieu de la vérité Ne rêve pas à moitié Ne t’attache pas à la moitié d’un espoir Si tu te tais, garde le silence jusqu’à la fin, et si tu t’exprimes, exprime-toi jusqu’au bout aussi. Ne choisis pas le silence pour parler, ni la parole pour être silencieux… Si tu es satisfait, exprime pleinement ta satisfaction et ne feins pas d’être à moitié satisfait … et si tu refuses, exprime pleinement ton refus, car refuser à moitié c’est accepter… Vivre à moitié, c’est vivre une vie que tu n’as pas vécue… Parler à moitié, c’est ne pas dire tout ce que tu voudrais exprimer sourire à moitié, c’est ajourner ton sourire, aimer à moitié, c’est ne pas atteindre ton amour être ami à moitié c’est ne pas connaître l’amitié Vivre à

Texte : L'éclaircie - Une bénévole

Image
Une porte ouverte sur un peu de chaleur, pour ceux qui restent au bord de la route, en quête d'une parcelle de bonheur, dans ce lieu d'accueil et d'écoute. Un "rayon de soleil" pour ces blessés du cœur, l'emblème lumineux pour ces gens solitaires qui rêvent d'un monde meilleur plus tolérant, plus solidaire. Un lieu d'échange, de distractions, pour oublier la grisaille quotidienne, une pause-café-discussion, dans une fraternité chrétienne. Une étape vers les couleurs de l'espoir... pour mobiliser les énergies perdues au fil des années noires... Pour redonner "goût à la vie".

Le doute et la preuve - Anne Miranda

Image
Entre certitudes et convictions étayées : le doute. Douter de quoi ? De qui ? Pourquoi ? Douter pour agir, comprendre, penser... Le doute pour soi, le doute pour les autres. Le doute non pas pour se perdre, se fondre, mais pour s'accorder, pour avancer. Entre le doute et la preuve, le questionnement. Le questionnement, comme une porte ouverte sur un autre possible, ni révolutionnaire, ni polémique, juste à l'écoute, juste attentif. Le questionnement pour les réponses, mais surtout pour la rencontre. La preuve comme une quête, le questionnement, comme une œuvre d'humanité.

Souffrance - Henri Grouès

Image
Avoir souffert rend tellement plus perméable à la souffrance des autres. _____________________

Aime... - Pierre-Marie Delfieux

Si tu es unifié, tu seras unifiant; si tu es pacifié, tu seras pacifiant. Aime-toi humblement et fièrement de l'amour dont Dieu t'aime, et à partir de là, aime ton prochain comme toi-même. Aime-toi jusqu'à l'oubli de toi. Il y a l'amour qui reçoit, l'amour qui partage, l'amour qui donne, l'amour qui se donne et enfin l'amour qui s'immole. Dieu t'attend jusque là. Si tu peux dire un jour que tu ne te recherches plus, tu mèneras la vie la plus heureuse que l'on puisse voir et l'amour de Dieu à travers toi transparaîtra.

Prière du communicant - Jorge Bergoglio

Image
Seigneur, fais de nous des instruments de ta paix. Fais-nous reconnaître le mal qui s'insinue dans une communication qui ne crée pas la communion Rends-nous capables d'ôter le venin de nos jugements. Aide-nous à parler des autres comme de frères et de sœurs. Tu es fidèle et digne de confiance Fais que nos paroles soient des semences de bien pour le monde : Là où il y a de la rumeur, que nous pratiquions l'écoute. Là où il y a confusion, que nous inspirions l'harmonie. Là où il y a ambiguïté, que nous apportions la clarté. Là où il y a exclusion, que nous apportions le partage. Là où il y a du sensationnalisme, que nous usions de la sobriété. Là où il y a de la superficialité, que nous posions les vraies questions. Là où il y a des préjugés, que nous suscitions la confiance. Là où il y a agressivité, que nous apportions le respect. Là où il y a fausseté, que nous apportions la vérité. Amen

Malédiction de la solitude - Jean Prieur

Image
Une des malédictions de la solitude, c'est qu'elle vous contraint à penser excessivement à vous-mêmes.

Qui fait quoi ? - Anonyme

Image
  C’est l’histoire de quatre personnes qui s’appelaient :      « Tout le monde »,      « Quelqu'un »,      « Chacun », Et  « Personne ». Il y avait un important travail à faire et Tout le monde fut sollicité pour le faire. Tout le monde était certain que Quelqu'un le ferait. D'ailleurs, Chacun aurait pu le faire, mais Personne ne le fit. Quelqu'un se mit en colère parce que c’était le travail de Tout le monde. Mais Tout le monde pensait que Chacun pouvait le faire, C’est pourquoi Personne ne se rendit compte que Tout le monde ne le ferait pas. Au final, Tout le monde reprocha à Quelqu'un que Personne n’avait fait ce que Chacun aurait pu faire. Ainsi… rien ne se fit !!!

L'agenda de Dieu Philippe Perdrix

Image
  Les hommes sont fous, dit Dieu. Ils veulent gagner toujours plus de temps. Ils veulent posséder le temps. Ils ne savent plus que dire : « Ne gaspille pas ton temps ! » Pauvres hommes qui n’ont pas compris qu’on peut perdre son temps à vouloir le gagner. Quand je les vois le pied sur l’accélérateur et l’œil rivé au cadran de la montre, je me dis, moi Dieu, que le temps de vivre est en folie car il est trop rempli d’événements et d’énervements, de bavardages et remue-ménage, d’agitation et de précipitation. Pauvres hommes passés trop vite du cadran solaire au chronomètre ! Ils mesurent de mieux en mieux le temps, mais ils n’en connaissent plus le mystère. Alors j’ai réfléchi, dit Dieu, je vais leur offrir un agenda, mon agenda, dit Dieu, plein de rendez-vous importants : chaque jour, un face-à-face avec moi… quelques minutes d’éblouissement, dans la grisaille du temps, avec l’Éternel, celui qui a le temps. Chaque jour, de longs moments avec l’époux, les a