Articles

Affichage des articles du avril, 2024

Peur - Maxime Piolot

Image
Peur d'être jugé Peur d'être volé Peur du ridicule Peur des chiens qui hurlent Peur de trop donner Peur de trop aimer Peur de ne rien faire Quand tout reste à faire Peur de ce qui vient Et qui tend la main Peur de la misère Qui fait les frontière Peur des grandes villes Aux guerres inutiles Faut-il entreprendre Quand le cœur est tendre ? Peur d'être exilé Après tant d'années Peur de vivre à l'heure Des métiers qui meurent Peur de mal vieillir A quoi bon souffrir Peur d'être poussière Au bout du calvaire Rassure-toi ! Rassure-moi ! Ouvrons les yeux vraiment Sur la réalité. - Site du chanteur -   - Photo "The scream" sur le site Corbières Matin -  

Texte : La musique - Honoré de Balzac

Image
La musique moderne, qui veut une paix profonde, est la langue des âmes tendres, amoureuses, enclines à une noble exaltation intérieure. Cette langue, mille fois plus riche que celle des mots, est au langage ce que la pensée est à la parole : elle réveille les sensations et les idées sous leur forme même, là où chez nous naissent les idées et les sensations, mais en les laissant ce qu'elles sont chez chacun. Cette puissance sur notre intérieur est une des grandeurs de la musique. Les autres arts imposent à l'esprit des créations définies, la musique est infinie dans les siennes. Nous sommes obligés d'accepter les idées du poète, le tableau du peintre, la statue du sculpteur ; mais chacun de nous interprète la musique au gré de sa douleur ou de sa joie, de ses espérances ou de son désespoir. Là où les autres arts cerclent nos pensées en les fixant sur une chose déterminée, la musique les déchaîne sur la nature entière qu'elle a le pouvoir de nou

Cri de pauvre : Moi, peuple chômeur - Entendu par un bénévole

Image
Quand je n'ai plus de travail, je ne consomme plus. Quand je ne consomme plus, Ceux qui travaillent encore, ceux qui monnaient leurs service, ceux qui louent leur logement, ceux qui inventent leurs gadgets et ceux qui leur font de la pub, etc. etc. etc. le font pour rien puisque leur production va au rebut ! Alors, eux aussi ne sont plus payés, licencient à tour de bras, font faillite, ne paient plus leurs fournisseurs, qui eux aussi licencient, font faillite, etc. C'est le cercle infernal ! Et tout ce monde là vient vite rejoindre le grand bataillon des "non-consommateurs"... Alors, vous, qui êtes nantis, pas forcément riches, mais seulement nantis, vous qui avez un revenu décent, un logement, du confort, chaud l'hiver... Si vous acceptez de partager un petit peu votre travail, votre temps, votre bien, vos sacro-saints "avantages acquis" pour remettre sur les rails tous les exclus du système... Alors, vu le nombre,

Texte : Instants d'éternité - Thérèse de Lisieux

Image
Il n'y a que ce qui est éternel qui peut nous contenter. Pourquoi chercher du bonheur sur la terre ? Je vous avoue que mon cœur en a une soif ardente, mais il voit bien, ce pauvre cœur, que nulle créature n'est capable d'étancher sa soif.  Les jours les plus radieux sont suivis de ténèbres. Seul le jour de la première, de l'unique, de l'éternelle communion du Ciel sera sans couchant ! Voyons la vie sous son jour véritable… C'est un instant entre deux éternités. Chaque instant, c'est une éternité, une éternité de joie pour le Ciel, une éternité de voir Dieu face à face, de n'être qu'un avec lui… Le temps n'est qu'un mirage, un rêve. Déjà Dieu nous voit dans la gloire, il jouit de notre béatitude éternelle… La vie n'est qu'un rêve, bientôt nous nous réveillerons et quelle joie. Plus nos souffrances sont grandes, plus notre gloire sera infinie.

Prière : Accomplir sa tâche - Robert Guelluy

Image
   Aimer Dieu concrètement, c'est aimer ce qu'il nous donne à aimer. Nous faisons de Dieu un être de rêve : nous nous leurrons en tâchant de sortir de la banalité par des attitudes très superficiellement originales ; en réalité, le visage des choses banales c’est le visage du Dieu caché. Voir Dieu dans le devoir de chaque jour, l'ordinaire quotidien, les déconvenues, c'est accomplir sa tâche en y prenant goût, l'aimer vraiment, avec tout nous-mêmes, y compris notre sensibilité. Voyant toutes nos tâches dans l'amour de Dieu, nous comprenons que nous n'avons pas à faire des choses non communes, mais à faire non communément des choses communes. Que notre effort soit donc paisible, conduit dans la confiance et la reconnaissance. Le but à poursuivre n'est pas de faire de nous un chef-d'œuvre, mais d'aller à Dieu comme il le mérite. Il s'agit moins pour nous de nous occuper à nous parfaire que de nous oublier...

Prière : Litanie des saints anonymes - Charles Delhez

Image
Saints et saintes de Dieu qui n’avez pas trouvé de date dans nos calendriers, mais qui avez reçu de Dieu une place éternelle, priez pour nous. Vous, les humbles laboureurs de la terre, qui avez accueilli les fruits de la Création, priez pour nous. Vous, les femmes de ménage, cuisinières et bonnes d’enfants qui, jour après jour, avez semé la tendresse, priez pour nous. Et vous, travailleurs dans les usines obscures ou à la chaîne, toujours attentifs aux autres, priez pour nous. Et vous qui avez prêté une oreille attentive à toute solitude et avez toujours accueilli les désespérés, priez pour nous. Vous, les simples prêtres de paroisse et les religieuses de couvent, qui fidèlement avez servi Dieu et témoigné de lui, priez pour nous. Vous, les parents, parfois incompris, qui, à la sueur de votre front, avez travaillé pour vos enfants, priez pour nous. Vous, grands-parents, qui avez enveloppé de tendresse vos petits-enfants, après avoir éduqué leurs paren

Texte : Le sentier de la vie - Gandhi

Image
Il est étroit et sans détours, comparable au fil d'une épée. Je me réjouis chaque fois que j'y progresse et m'afflige quand je fais un faux pas. Selon la parole de Dieu : "Celui qui lutte sans relâche aura la vie éternelle." J'ai une foi implicite en cette promesse. J'ai beau être tombé des milliers de fois à cause de ma faiblesse, je n'en garde pas moins l'espoir de voir la Lumière.

Entends-moi - Anonyme indien

Image
Quand je te demande de m'écouter et que tu commences à me donner des conseils, tu n'as pas fait ce que je te demandais. Quand je te demande de m'écouter et que tu commences à me dire pourquoi je ne devais pas ressentir cela, tu bafoues mes sentiments. Quand je te demande de m'écouter et que tu sens que tu dois faire quelque chose pour résoudre mon problème, tu m'as fait défaut, aussi étrange que cela puisse paraître. Écoute, tout ce que je te demande, c'est que tu m'écoutes. Non que tu parles ou que tu fasses quelque chose : je te demande simplement de m'écouter. Les conseils sont bon marché, pour cinq sous j'aurai, dans le même journal, l'horoscope et le journal du cœur. Je peux agir par moi-même, je ne suis pas impuissant, peut-être un peu découragé, ou hésitant, mais non impotent. Quand tu fais quelque chose pour moi, que je peux et ai besoin de faire moi-même, tu contribues à ma peur, tu accentues mon inadéquation. Mais quand tu a

Texte : Pauvre de coeur - Eloi Leclerc

Image
On ne peut s'engager sur ce chemin qu'en s'ouvrant au mystère d'un Amour qui ne possède pas et qui est une communication gratuite de soi. L'homme devient alors l’œuvre de Dieu... Il arrive un moment dans la vie spirituelle où Dieu nous demande de nous déposséder de ce qui nous tient à cœur, de cette mission qu'il nous avait confiée, de cette œuvre que nous avons accomplie, à laquelle nous nous sommes totalement donnés. Il nous faut lâcher prise. Renoncer à notre œuvre pour devenir l’œuvre de Dieu.