Texte : Métamorphoses de vie - Christiane Singer

Ocean
- Photo "Océan" de Ouistitis - 

Dans "Les âges de la vie", j'ai tenté de montrer
ces métamorphoses de l'être au cours de la vie.
Il est évident que tout cela ne vaut
que si l'on a appris en cours d'existence, à mourir.

Et ces occasions nous sont données si souvent ;
toutes les crises, les séparations, et les maladies,
et toutes les formes, tout, tout, tout, tout
nous invite à apprendre et à laisser derrière nous.

La mort ne nous enlèvera
que ce que nous avons voulu posséder.
Elle n'a pas de prise sur le reste.
Et c'est dans ce dépouillement progressif
que se crée une liberté immense et un espace agrandi,
exactement ce qu'on n'avait pas soupçonné.

Moi j'ai une confiance immense dans le vieillissement,
parce que je dois à cette acceptation de vieillir
une ouverture qui est insoupçonnable
quand on n'a pas l'audace d'y rentrer.

Commentaires