Texte : Pardon et promesse - Hannah Arendt

 

Ces deux facultés vont de pair : pardon et promesse.
Celle du pardon sert à supprimer les actes du passé,
dont les « fautes » sont suspendues comme l'épée de Damoclès
au-dessus de chaque génération nouvelle.

L'autre, qui constitue à se lier par des promesses, sert à disposer,
dans cet océan d'incertitude qu'est l'avenir par définition,
des îlots de sécurité sans lesquels aucune continuité
- sans même parler de durée -
ne serait possible dans les relations des hommes entre eux.

Commentaires